• Tout public

14 mars 2022

Indemnité inflation : attention aux campagnes de phishing !

L’Urssaf vous informe sur les précautions à prendre pour éviter les pièges.

Pour faire face aux conséquences de l’inflation sur le pouvoir d’achat des français, le gouvernement a décidé d’octroyer une « indemnité inflation ».

Des campagnes de phishing (hameçonnage) relatives au versement de cette indemnité inflation sont actuellement constatées. Si vous recevez un message émanant notamment de l’adresse « noreply@notre-urssaf.fr», ignorez son contenu et supprimez-le directement de votre messagerie. Vous pouvez également signaler cette tentative d’hameçonnage sur https://phishing-initiative.fr/contrib/

Si vous devez transmettre vos coordonnées bancaires à l’Urssaf pour le versement de cette aide, connectez-vous à votre espace en ligne sur urssaf.fr.

Travailleurs indépendants / Artisans-commerçants :
Urssaf.fr > Mes cotisations > Paiement > Télépaiement > Gérer mes coordonnées bancaires

Travailleurs indépendants Professions libérales/ Praticiens auxiliaires médicaux :
Urssaf.fr > Paiement > Moyen de paiement > Gérer les coordonnées bancaires/mandats SEPA > Adhérer au télépaiement trimestriel de vos échéances et paiements occasionnels

Auto-entrepreneurs :
autoentrepreneur.urssaf.fr > Mon compte > Mes moyens de paiement

Par ailleurs, voici les réflexes à mettre en place lorsque vous recevez un message suspect :

  • vérifiez en premier lieu l’adresse de messagerie de l’expéditeur. Celle-ci doit vous alerter sur son identité. L’Urssaf utilise les domaines informatiques suivants : @votre-urssaf.fr, @urssaf.fr et @info.urssaf.fr ;
  • vérifiez également le contenu du message : soyez attentifs aux fautes d’orthographe, à la façon dont le message est rédigé ;
  • ne communiquez pas vos coordonnées personnelles par messagerie, ni par téléphone (RIB, numéros de cartes bancaires...) : l’Urssaf ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires ou mot de passe par téléphone ou messagerie électronique ;
  • ne cliquez pas sur un lien qui vous semble suspect.

Pour en savoir plus sur les cyberattaques, consultez le site du Gouvernement cybermalveillance.gouv.fr.